Le Maïdo

Au XVIII, siècle, ce territoire, qui dominait des forêts bien plus épaisses qu'aujourd'hui, était celui des marrons. Les esclaves qui fuyaient les exploitations y trouvaient refuge. On raconte que l'un des plus célèbres d'entre eux, Phaonce, qui s'était installé dans une caverne du Grand-Bénare, s'était proclamé «roi des marrons», et y vivait entouré d'une garde personnelle, siégeant sur un trône taillé dans le roc. A la fin du XIX, siècle, les esclaves de Mme Desbassyns allaient y chercher la glace qui s'y formait pendant l'hiver austral, grâce au vent qui s'engouffrait dans la grotte (bénare signifie «froid» en malgache). Se formant en fines pellicules, la glace était rapportée dans les bas par pains de 25 kg, à dos d'homme, puis déposée dans des puits d'eau fraîche dans les villas des grands domaines. Pendant des dizaines d'années, ce fut la seule source de froid dans l'île. Aujourd'hui, suite au réchauffement du climat, la glace ne se forme que ponctuellement, et surtout en hiver.


1_DSCF0067.jpg
1_DSCF0060.jpg
1_DSCF0062.jpg
1_DSCF0063.jpg
1_DSCF0064.jpg
1_DSCF0065.jpg
1_DSCF0066.jpg
1_DSCF0059.jpg
1_DSCF0068.jpg
1_DSCF0069.jpg
1_DSCF0071.jpg
1_DSCF0072.jpg
2_DSCF0001.jpg
2_DSCF0002.jpg
2_DSCF0003.jpg
2_DSCF0006.jpg
2_DSCF0007.jpg


[Back]