Le Guillaume

Gros village, qui vit surtout de la culture de la canne mais dont les habitants pratiquent aussi bien d'autres métiers : distilateurs de jus de géranium, cultivateurs de tabac, ou bien, plus rarement fabriquants de bardeaux - ces tuiles de bois de tamarin qui recouvraient jadis les murs des maisons créoles - ou cultivateurs de riz. Du Guillaume aux pentes du Maïdo, les planteurs de géranium sont encore nombreux; leurs champs alternent avec les acacias, dont le bois sert à entretenir le foyer des alambics.


1_DSCF0054.jpg
1_DSCF0053.jpg
1_DSCF0052.jpg
1_DSCF0055.jpg
1_DSCF0056.jpg
1_DSCF0057.jpg
1_DSCF0058.jpg

[Back]