Visite guidée

Vous êtes "Rue Ernest Allard", dans le sens Nord-Est [Voir le plan]
[Faire demi-tour][Aller en avant vers][Prendre à gauche vers][Aller en arrière vers][Prendre à droite vers]Plan de Brxuelles

E_4_DSCF0057.jpg


Il y a cent ans, la rue Allard (alors rue de l'Etoile) possédait deux impasses: l'impasse du Lézard (cinq maisons) et l'impasse du Printemps (trois maisons). Ces venelles ont disparu au début du siècle sans laisser de traces.
A cette époque, les habitants de la Marolle, toute proche, appelaient la rue Allard "Plattebeikstroet", on ignore pourquoi.
Ajoutons que M. Ernest Allard serait sans doute devenu bourgmestre de Bruxelles, à la place de Buls, s'il n'était pas mort à trente huit ans. En sa courte vie (1840 1878), cet ardent libre penseur fut avocat, journaliste, homme d'oeuvres, échevin de l'Instruction publique, professeur, député et vénérable maître de la Loge du Grand Orient.

© Source: Dictionnaire historique et anecdotique des rues de Bruxelles - Jean d'Osta -Paul Legrain 1986


[Top]