Visite guidée

Vous êtes "Rue de la Buanderie", dans le sens Nord-Nord-Ouest [Voir le plan]
[Faire demi-tour][Prendre à gauche vers][Prendre à droite vers]Plan de Brxuelles

7_1_DSCF0043.jpg
7_1_DSCF0044.jpg
7_1_DSCF0045.jpg
7_1_DSCF0046.jpg
15-06-2003
F_E_DSCF0066.jpg
Effet Magritte


Cette rue d'aspect très banal relie la rue Van Artevelde, à la rue 't Kint. Au XVIème siècle, elle n'était qu'un chemin campagnard partant du coude de la rue d'Anderlecht (endroit dénommé "Ten Cruysken", où se trouvait une chapelle dédiée à Notre Dame au Rouge, invoquée pour guérir la fièvre rouge ou scarlatine). Ce chemin menait, entre deux prés, à une grande blanchisserie dénommée "Cruyskenbleekerij ".
Les plans du XVIllème siècle indiquent ce chemin sous le nom d'impasse de la Blanchisserie de la Croix. Vers 1800, cette venelle était bordée de jardins potagers et de quelques rares maisons.En 1842, ces jardins furent vendus par lots comme terrains à bâtir; la Ville y fit percer des rues et la vieille impasse, rectifiée, allongée et pavée, reçut le nom de rue de la Blanchisserie et se couvrit de maisons. Mais en 1857, on s'avisa qu'il existait déjà une rue de la Blanchisserie, près de la rue Neuve, et celle de Notre Dame au Rouge fut rebaptisée Buanderie. Cependant, les gens s'habituèrent mal à ce nom et, pendant longtemps encore, on se servit de l'ancien nom, Blanchisserie de la Croix, et même encore du nom populaire flamand: Hôreblîkcrâ (Blanchisserie des putains).

© Source: Dictionnaire historique et anecdotique des rues de Bruxelles - Jean d'Osta -Paul Legrain 1986


[Top]