Visite guidée

Vous êtes "Rue de la Braie", dans le sens Nord-Ouest [Voir le plan]
[Faire demi-tour][Aller en avant vers][Prendre à gauche vers][Prendre à droite vers]Plan de Brxuelles

D_1_DSCF0039.jpg


Le mot Braie a deux significations: ou bien il désigne l'espèce de pantalon que portaient les Gaulois (et les historiens l'emploient généralement au pluriel: les braies); ou bien il est un ancien synonyme (utilisé surtout en Brabant, en Flandre et en Artois) du français drèche ou malt, orge broyée et fermentée servant notamment à la fabrication de la bière.
Nous penchons pour la seconde hypothèse, d'autant plus que le nom flamand de cette rue est Moutstraat (mout signifiant en français malt). Cependant, pour ceux qui aiment les jolies légendes, nous citerons l'anecdote que Colin de Plancy a narrée en 1839 dans sa fantaisiste Histoire des Rues de Bruxelles: Un jour, un nommé Nicolas fit le pari que son chien rapporterait à Bruxelles un écu qu'il jetterait le matin sur la route de Wavre. Or, dans la soirée, l'animal apporta à son maître, non pas une pièce d'argent, mais une braie (pantalon). A la surprise des parieurs, un écu s'échappa de la poche de ce vêtement au moment où le maîtrele ramassait. Dès lors, lepeuple prit l'habitude de dénommer "rue de la Braie" l'endroit où habitait le gagnant de cet extraordinaire pari. Si non e vero...
Certains auteurs prétendent que la Moutstraat doit son nom à la proximité d'un moutmolen (moulin à piler l'orge) établi sur une branche de la Senne. En tout cas, le seul moutmolen connu était situé à l'emplacement actuel de la rue Jules Van Praet, ce qui n'est pas près de la rue de la Braie.

© Source: Dictionnaire historique et anecdotique des rues de Bruxelles - Jean d'Osta -Paul Legrain 1986


[Top]